III. 1) Avantages

 

   Le biodiesel a de nombreux avantages aussi bien environnementaux qu’économiques.

 

a) Avantages environnementaux

 

    Tout d'abord, le biodiesel diminue très fortement les rejets de gaz à effet de serre par rapport au gazole ordinaire. D’après une étude de l’ADEME d’avril 2010, le biodiesel diminue de 59% les émissions à effet de serre contribuant au réchauffement climatique.

     De plus, le biodiesel réduit certaines émissions atmosphériques (exemple: sulfates, monoxyde de carbone) pour la simple raison qu'il contient de l'oxygène qui améliore la combustion dans le moteur .

     En ce qui concerne le dioxyde de carbone ( le plus important des gaz à effet de serre), les rejets de CO des véhicules sont compensés par l'absorption de COdes plantes cultivées, elles même, pour le biodiesel.

     Le bilan énergétique ( énergie restituée / énergie non renouvelable mobilisée ) est largement positif. D’après l’UTAC le biodiesel restitue depuis la graine jusqu’à la roue 2,2 fois plus d’énergie. 

 

b) Avantages économiques


     Nous pouvons dire que la facilité d’utilisation du biodiesel est incontestable : Le biodiesel est compatible avec les moteurs diesels. On le mélange cependant à 7% avec du diesel normal pour des raisons évoquées dans la sous parties « Utilisation ».

     Par ailleurs, le biodiesel permet à un pays comme la France de réduire ses importations de diesel. A cette fin, le pays cultive les oléagineux sur son propre sol. Cela diminue la dépendance énergétique du pays.

     De plus, la production de 1 000 tonnes de biodiesel permet la conservation ou la création de 6 emplois ( secteur de la production mais aussi des secteurs connexes comme le transport). Ainsi plus de 12 000 emplois ont pu être maintenus ou créés grâce à la production de deux millions de tonnes de biodiesel, une activité non délocalisable. 

     Néanmoins, le biodiesel est plus cher à la production que l’importation du gazole. Cependant il est subventionné par l’état, c’est-à-dire défiscalisé de l’exonération de la TIPP et donc devient moins cher que le pétrole.

     D’autre part, tous les produits générés par les réactions chimiques lors de la production du biodiesel sont réutilisables, soit pour d’autres réactions chimiques, soit dans d’autres secteurs industriels. Par exemple le glycérol a plus de 2 000 utilisations possibles, comme la lubrification des moteurs des véhicules.

 

 

 

Suite →  III. 2) Limites


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site